Qui a dit qu’il ne fallait pas vendre la peau de l’ours avant de l’avoir tué ?

Aujourd’hui, je voulais vous faire part d’une de mes nouvelles expériences; l’épilation à la lumière pulsée en cabinet.

J’avais déjà, par le passé, essayé l’épilation lumière pulsée à la maison. Je crois même l’avoir évoqué dans l’un de mes précédents articles… Quoi qu’il en soit, j’avais repéré quelques changements, comme une repousse un peu plus lente, plus éparse, mais pas grand chose. Lorsque j’ai pris rendez-vous chez Depiltech, j’ai compris pourquoi; dans les appareils vendus pour une utilisation personnelle, il y a à peu près 6 joules qui sont envoyés sur le bulbe du poil. La technologie utilisée par les centres Depiltech en utilise 20 (et pas plus, question de sécurité).

Je vais donc aborder quelques points que j’ai découvert avec cette nouvelle expérience. Tout d’abord, la lumière pulsée, qu’est-ce que c’est ? Et comment ça marche ?
Le principe des forfaits proposés par Depiltech est de suivre les différentes phases du poil afin de les éliminer en totalité, sans en oublier. En effet, il y a plusieurs étapes à relever dans la pousse du poil, depuis sa naissance dans le bulbe, jusqu’à son détachement. La technologie utilisée par les centres Depiltech a pour objectif de viser le bulbe du poil, le lumière y étant dirigée grâce à la mélanine qu’il contient. Étant donné que les poils ne sont pas tous à la même étape au même moment, Depiltech propose 5 à 6 séances pour être sûr de tous les avoir (aisselles et maillots, en l’occurrence).
Du coup, après avoir rasé la zone ciblée tous les deux jours, et après la séance, vous aurez l’impression que vos poils repoussent, mais en fait, ils tombent. Essayez; tirez dessus, ils viennent tout seuls ! Puis après cette phase, la peau restera lisse, pendant trois à quatre semaines sans aucune repousse.

La différence avec le laser ? Étant reconduit par la mélanine du poil, la lumière pulsée n’affecte pas la peau, contrairement à ce que pourrait éventuellement faire le laser. On n’a pas assez de recul pour savoir si il peut réellement avoir des méfaits sur notre peau, mais ce qui est sûr, c’est qu’avec la lumière pulsée, on évite les doutes.
De plus, elle n’altère aucunement les cellules humaines car la lumière pulsée se situe dans le spectre visible et non dans l’ultra-violet.
Pour en savoir plus, je vous conseille de prendre rendez-vous dans un centre Depiltech, le premier rendez-vous est gratuit, tout vous est expliqué à l’aide de vidéos très compréhensibles, et un test vous est proposé pour vérifier si vous êtes traitable ou non. Les professionnelles que vous allez rencontrer sont très sincères (j’ai appris avec déception que mes jambes n’étaient pas traitables), justes, et savent réellement de quoi elles parlent!

Et pour la douleur ? Après ma première séance, la phrase « Souffrir pour être belle » a pris tout son sens. Pour les aisselles, je n’ai absolument pas eu mal. On sent un léger picotement, et l’esthéticienne doit appuyer un peu fort pour bien cibler la zone. Mais rien de dérangeant.
Par contre, le maillot, c’était vraiment pas facile. Ca chauffe, ca pique, ca pince. Et zone osseuse oblige, le fait que l’esthéticienne soit obligée d’appuyer, ça fait vraiment mal. Petit plus bien sympathique; à hauteur d’une séance tous les deux mois, on a le temps d’oublier la douleur et de la redécouvrir à chaque fois.
Néanmoins, lors de ma deuxième séance, je suis sortie avec le sourire. Premièrement, j’ai vu le résultat, les différentes étapes, le mois entier avec une peau totalement lisse. Deuxièmement, c’est passé beaucoup plus vite, et en toute sincérité, j’ai eu beaucoup moins mal.

Voilà les filles (et les garçons, pour le coup!), je ne cherchais pas à vous convaincre, simplement à vous faire part de mon expérience, car j’en suis époustouflée. Et ravie d’en être bientôt débarrassée !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s